Objectifs de la Revue

Tel qu’indiqué dans le premier numéro de la Revue canadienne des sciences régionales, la Revue souhaite combler un vide dans la littérature des sciences sociales canadiennes et contribuer d’une quelconque manière au développement des sciences régionales au pays. Plus spécifiquement, les objectifs de la Revue sont :

• de procurer un espace pour la recherche interdisciplinaire dans le domaine régional et urbain ;
• d’encourager les chercheurs à effectuer des recherches à saveurs régionales ;
• de promouvoir l’échange d’idées entre les différentes disciplines.

 

Contexte de la Revue

La Revue canadienne des sciences régionales est unique dans le contexte canadien puisqu’elle procure un espace critique pour les travaux interdisciplinaires sur les thématiques régionales et urbaines. Les auteurs proviennent de nombreuses disciplines telles que l’économie, la géographie, la sociologie, les sciences politiques, etc.

Il est important que la Revue canadienne des sciences régionales continue de jouer ce rôle de promotion de la recherche régionale au pays. La diversité géographique, l’étendue spatiale, le rôle des ressources naturelles dans les provinces, la diversité des groupes culturels et la persistance des disparités régionales font des sciences régionales un objet d’étude interdisciplinaire qui peut apporter des réflexions et pistes de solutions intéressantes pour plusieurs problèmes régionaux au Canada.

 

Origine et évolution de la Revue

La Revue canadienne des sciences régionales a été publiée la première fois en 1978 par le biais du centre d’études régionales et urbaines (Regional and Urban Studies Centre, Institute of Public Affairs) à l’Université Dalhousie (Halifax) sous la direction de Andrew S. Harvey et de William J. Coffey. En 1988, la responsabilité éditoriale (et la production) ont été transférées sous la supervision du professeur Jacques Ledent à l’INRS, centre urbanisation, une filiale de l’Université du Québec à Montréal. Pour la publication du volume 16 (en 1993), la direction fut transférée au département d’économique de l’Université du Nouveau- Brunswick sous la supervision de William J. Milne. La Revue a ensuite effectué un retour à Montréal, en 1997, pour la publication du Volume 20 sous la supervision du professeur Christopher Bryant de l’Université de Montréal, jusqu’à la production du volume 33 en 2010. Doug Woodward est devenu éditeur associé durant ces années.

Les années 2010 ont marqué un tournant important, alors que la Revue a basculé sa publication en ligne sous un format accessible à tous. Une année plus tard, le professeur John Miron de l’Université de Toronto Scarborough a assumé la direction de la Revue avec la production du Volume 33 en 2011. Au courant des dernières années, le travail d’édition était appuyé par le travail d’éditeurs associés francophones, au départ par le professeur Yann Fournis (Université du Québec à Rimouski), puis par le professeur Jean Dubé (Université du Québec à Rimouski et Université Laval).

Avec la production du Volume 42, en 2019, l’équipe d’éditeur est maintenant assumée par les professeurs Jean Dubé (Université Laval) et Sébastien Breau (Université McGill), qui ont accepté de partager le travail de coproduction de la Revue. La nouvelle équipe a profité de cette transition pour marquer le coup avec une nouvelle image et mise en page tout en continuant de promouvoir l’excellence des travaux de recherche dans les thématiques régionales.

©2020  Association canadienne des sciences régionales